Les Journées européennes du Patrimoine sont traditionnellement marquées par une forte fréquentation des visites de l’Observatoire de la Côte d’Azur. 2013 ne déroge pas à la règle avec plus de 500 visiteurs sur les deux jours au Mont-Gros à Nice et près d’une centaine sur le site d’observation de Calern à Caussols. Venu parfois de loin (du Var), voire de très loin (Etas-Unis...), ils ont choisi l’Observatoire parmi les nombreux sites ouverts au public ce week-end là.

 

« J’ai visité l’Observatoire quand j’étais à l’école, il y a plus de 20 ans ! C’était l’occasion d’y revenir pour partager cela avec mes enfants. Et pour découvrir ce qui se fait ici, à quoi servent ces bâtiments, à quoi ils sont utiles... », explique l’un. D’autres passionnés d’astronomie, observateurs occasionnels du ciel, sont logiquement venus admirer la lunette de la Grande Coupole et écouter les explications des guides sur l’histoire de l’astronomie et les enjeux de la recherche actuelle. « Une occasion peut-être d’inspirer nos enfants vers des métiers scientifiques ou techniques », explique une maman. Pour d’autres encore, visiter l’Observatoire était une façon plus originale de profiter de ces Journées du Patrimoine : « Nous avons déjà fait le tour des musées de Nice », nous confiaient-ils. Et tous de repartir, impressionnés par les mécanismes des lunettes équatoriales, avec des rêves de galaxies et d’étoiles doubles dans la tête !